naar top
Menu
Logo Print

CARROSSERIE EECKHOUT VISE LE PLUS HAUT NIVEAU

Commuter vers une meilleure structure avec un regard novateur sur l'avenir

Carrosserie Eeckhout a presque cinquante ans et est en plein développement. Le gérant Philippe Eeckhout a rejoint l'entreprise de son père dans les années 50 et se profile d'emblée comme un homme visionnaire. Quelques années plus tard, l'entreprise familiale déménage vers Lochristi, la clientèle s'élargit et l'importance d'une structure efficace est centrale. Philippe Eeckhout est aussi un instigateur. Cela ressort surtout de son rôle de précurseur dans la création d'AbsOne et le développement de sa nouvelle appli Car2Fix.


L'HISTOIRE

L'année prochaine, Carrosserie Eeckhout fête ses cinquante ans. Tout a commencé à Gand dans le garage du père de l'actuel gérant Philippe Eeckhout. Fin des années 90, Philippe s'est toutefois rendu compte que l'entreprise devait subir des changements en raison des exigences plus strictes en termes de durabilité. D'après lui, la carrosserie pouvait, en outre, bel et bien utiliser un espace supplémentaire. Le nouvel emplacement devait toutefois être aisément accessible et bien visible.


Quinze ans à lochristi
 

La recherche d'un nouvel emplacement était liée aux bâtiments existants et aux terrains en friche. Le choix final s'est porté sur le terrain à Lochristi, une commune qui connaissait à l'époque un essor commercial. L'endroit est aisément accessible en raison de la proximité de l'autoroute. Le nouvel emplacement n'est pas très éloigné de l'emplacement original, si bien que la carrosserie pouvait garder sa clientèle. En 2002, a débuté la construction du nouveau bâtiment. A la fin de cette même année, les portes du nouvel emplacement se sont rouvertes. Ceci fait que l'entreprise fête cette année son quinzième anniversaire. “Et d'un point de vue purement géographique, nous sommes mieux ici", affirme Philippe Eeckhout. “Maintenant, nous nous situons dans un rayon de Gand, Lokeren, Sint-Niklaas, Zelzate et Wetteren. C'est un énorme rayon d'action dans lequel nous pouvons atteindre nos clients particuliers."


Evaluation

Philippe Eeckhout est satisfait du nouvel emplacement et des possibilités offertes. Cependant, les premiers mois ont bel et bien été un défi à cause de la plus lourde structure de coûts par rapport au chiffre d'affaires. Il fallait davantage de prospections pour optimiser le volume disponible dans l'entreprise. “Nos efforts sur ce plan ont certainement payé. Nous avons généré des clients supplémentaires, surtout dans le marché du leasing. A partir de 2004, nous l'avons vu dans nos chiffres et depuis lors, la croissance de notre carrosserie n'a plus été freinée."


UNE AUTRE STRUCTURE

La transition vers le nouveau bâtiment et les changements et la croissance y afférents avaient naturellement aussi des implications pour l'organisation de l'entreprise familiale. “Actuellement, nous avons trois employés avec la perspective d'un collaborateur en plus dans un proche avenir. C'est aussi nécessaire afin que je puisse me focaliser davantage, en tant que gérant, sur la vente et le marketing dès le début 2018. Un avantage complémentaire est que l'entreprise peut ainsi parfaitement continuer de fonctionner en mon absence." L'atelier a aussi fait l'objet de changements. “Depuis cette année, nous avons nommé un responsable d'atelier avec deux chefs d'équipe. De cette manière, il se crée une structure des responsabilités. Et, enfin, il y a un besoin de personnel supplémentaire avec une expérience de l'atelier, mais il est difficile à trouver sur le marché de l'emploi."


INVESTISSEMENTS

One day repair

Hormis l'achat du terrain et la construction du bâtiment à Lochristi, l'entreprise familiale a de plus en plus mis l'accent sur les investissements. C'est ainsi que l'entreprise a suivi le mouvement du 'one day repair'. Philippe Eeckhout: “Nous avons consenti cet investissement il y a environ un an. Peu à peu, nous avons développé ces activités et nous avons participé aussi à des formations. C'est une autre façon de travailler avec d'autres produits. Ce département ne tourne pas encore à temps plein, mais nous progressons et nous réussissons systématiquement à engager chaque semaine cette méthode de travail sur quelques voitures."


Petit centre d'entreprises

Récemment, la carrosserie a aussi investi dans la rénovation du bâtiment et construit, en outre, un étage supérieur. Le but est d'implanter deux PME dans les bureaux disponibles. Par ailleurs, le nouveau hall d'accueil constitue un point central et des emplacements de stationnement supplémentaires ont été aménagés. Ces changements spécifiques soutiennent la transition du bâtiment vers un petit centre d'entreprises, ce qui entraîne également des avantages fiscaux.


Entrepreneuriat durable

L'exécution écologique des réparations est certainement aussi un aspect central pour Carrosserie Eeckhout et cela ne doit pas forcément coûter plus cher. Cette méthode de travail est par exemple possible par l'utilisation de produits biodégradables et l'offre de pièces écologiques.


AbsOne

Le gérant est aussi le précurseur d'AbsOne. Le but est de s'engager davantage dans les réparations rapides avec un plus petit groupe de quinze entreprises issues du réseau des réparateurs. De cette manière, on opère une sélection des entreprises qui ont un bon fonctionnement structurel, traitent un bon volume et peuvent recevoir les clients de façon correcte.


CLIENTELE

Entre-temps, l'accent s'est déplacé du marché du leasing vers le marché fleet. Sur le marché du leasing, l'entreprise était surtout confrontée aux grandes entreprises. La perte d'un client vous fait donc perdre directement un grand volume. En se concentrant sur le marché fleet, qui compte davantage de clients petits (de 20 à 200 voitures), ce danger est en grande partie écarté. Philippe Eeckhout: “Dans ce marché, nous avons plus de certitudes et la relation avec une telle entreprise est aussi plus personnelle. Ceci nous permet de réagir plus vite." En tant que réparateur agréé pour chaque compagnie d'assurances, Carrosserie Eeckhout dessert surtout les particuliers qui viennent via ce chemin. “Nous voulons créer un environnement de travail qui procure de bonnes sensations, pour les personnes qui y travaillent, mais aussi pour nos clients. Les dégâts ne sont jamais les bienvenus. Notre tâche consiste à bien accueillir les gens et à leur rendre les choses les plus agréables possible."


L'AVENIR
 

“Dans un proche avenir, je veux me concentrer davantage sur notre présence en ligne. Les temps ont énormément changé, sur bien des plans. Beaucoup se fait en ligne, par exemple. Avant de se rendre chez le courtier, les clients ont souvent déjà décidé chez quelle carrosserie ils feront exécuter la réparation. En tant que carrosserie, nous voulons naturellement y réagir. Mon objectif est d'être plus actif sur les médias sociaux en 2018 pour capter ce public-cible."


Appli Car2Fix

Pour l'heure, le gérant s'est engagé dans un nouveau projet. Avec son appli 'Car2Fix', qui fera son introduction commerciale dans un proche avenir. Philippe Eeckhout: “Les gens qui ont subi un accident, redoutent de venir faire estimer les dégâts. Notre objectif est d'apaiser cette crainte en laissant les clients prendre une photo des dégâts sur leur voiture avec leur smartphone. Sur la base de cette information, nous pouvons ensuite indiquer à nos clients le bon prix, la durée de la réparation et les dates postulées pour la réparation de la voiture."

CARROSSERIE EECKHOUT

CARROSSERIE EECKHOUT

LOZENBOER - BEDRIJVENLAAN 1
9080 LOCHRISTI
+3292284685
-