naar top
Menu
Logo Print

UN TRAVAIL DE QUALITE SE VEND TOUT SEUL

Le travail de Budget Glass, c'est sa meilleure publicité

Le secteur belge de l'automobile et certainement aussi la branche des vitres de voitures est un petit monde selon le directeur de Budget Glass, Olivier Delecluyse. C'est pourquoi ce spécialiste en vitres de voitures a simplement choisi d'offrir des résultats de qualité. Combiné à l'augmentation d'échelle obtenue grâce à l'exploitation du nom Autoglass Clinic, les affaires vont bien. Le meilleur témoin en est le déménagement programmé début avril 2016, d'Oostkamp vers un nouveau bâtiment dans le parc industriel de Bruges.


HISTOIRE DE LA NAISSANCE

L'entreprise spécialisée en vitrages de voitures a débuté ses activités en 1993 comme firme de réparation de petits dégâts aux vitres. Au milieu des années 90, il fut décidé d'implanter une base de 500 m² à Oostkamp. Là, il était possible de réaliser des remplacements de vitres, ainsi que des teintes. Les réparations pouvaient même être faites sans rendez-vous, et ceci, sans oublier le service mobile.


Autoglass clinic

Au cours de cette même période, Budget Glass opta pour fonctionner en tant qu'indépendant pour Autoglass Clinic. Cette collaboration
reconnue par toutes les sociétés d'assurances et de leasing a assuré une belle progression.


Deuxième implantation

Dès que l'entreprise a atteint sa vitesse de croisière, il fut décidé en 2004 d'ouvrir une deuxième implantation à Ypres, d'une superficie de 700 m², dont une grande partie consacrée au stockage.


Déménagement vers waggelwater

En avril 2016, la société a déménagé à Oostkamp à la Dirk Martensstraat dans le parc industriel brugeois de Waggelwater. “Le bâtiment est totalement équipé et est plus 'look and feel'“, nous confie le gérant, Delecluyse.


EVOLUTIONS TECHNOLOGIQUES

Le remplacement d'une vitre n'est plus une simple affaire depuis longtemps; il faut désormais notamment tenir compte des capteurs de pluie ainsi que des systèmes de caméras pour l'assistance de conduite. “C'est pourquoi il est important pour nous, en tant que spécialiste du remplacement de vitres de rester au courant des derniers développements“, souligne encore le gérant. “Lors du changement d'une vitre, les capteurs doivent être réglés et les caméras doivent être calibrées. Pour cela, à la demande d'Autoglass Clinic mais aussi de notre propre initiative nous suivons des formations. Ainsi, nous pouvons continuer à assurer un service de qualité.“


C'EST LA QUALITE QUI FAIT LE NOM

“Dans un petit monde comme celui du secteur de l'automotive, on parle encore beaucoup entre nous“, nous confie Delecluyse. “C'est pourquoi nous avons choisi dès le début de faire de la qualité notre image de marque. Et une fois que cela s'est su, le bouche à oreille a fait le reste. Chez les transporteurs, notre service du samedi remporte aussi un beau succès. Pour eux, nous proposons le changement des vitres le samedi pendant le temps de pause. Ainsi, les camions restent opérationnels de manière optimale.“


Des fournisseurs oem

“Notre choix pour la qualité se voit aussi dans notre choix de fournisseurs. Comme Pilkington ou Saint-Gobain Sekurit, qui sont des OEM (Original Equipment Manufacturer) qui peuvent fournir des vitres adaptées aux formes originales et assurent ainsi un remplacement de qualité.“


Reconnaissance

Le nom d'Autoglass Clinic sur la façade est un véritable coup de pouce pour Budget Glass. “L'exploitation de ce nom nous assure beaucoup de travail supplémentaire via les sociétés d'assurances et de leasing. Cet agrément est aussi une reconnaissance de ce travail souvent délicat que nous menons à bien.“


LE PERSONNEL

La formation

Le gérant de Budget Glass trouve dommage que les réparations de vitres et leur remplacement ne constituent qu'une partie de l'enseignement des jeunes. “Souvent, le sujet des vitres est traité en marge des autres cours“, estime le gérant. “Et si des exercices pratiques sont réalisés, c'est souvent sur des voitures assez anciennes.“ Budget Glass a entrepris lui-même des actions pour améliorer cette formation: “Nous organisons déjà régulièrement une journée de formation autour des vitres au VTI de Bruges.“


Donner la chance aux jeunes

“Evidemment en prévoyant ces formations dans les écoles, nous espérons aussi ainsi enrichir notre propre main-d'œuvre. C'est ainsi que quelques élèves sont venus chez nous en tant que job d'étudiant lors de périodes chargées.“ Dans l'ensemble, le gérant quadragénaire n'est pas contre cette jeune main- d'œuvre. “Je trouve qu'avoir des jeunes dans son équipe, c'est une plus-value. Non seulement, en tant que gérant, vous pouvez encore entièrement les former, mais leur vision et leurs méthodes apportent également un enrichissement.“


Engager, mais aussi conserver

“Il est très important d'avoir du bon personnel, mais il est tout aussi important de conserver la main-d'œuvre de qualité“, précise Delecluyse. “Et nous obtenons cela en appliquant deux principes: la prospérité et le bien-être. Le premier principe
la rémunération est évident: un bon personnel a droit à un bon salaire. Ensuite, se sentir bien est aussi très important. 
Chez Budget Glass, nous travaillons en équipe et nous aimons avoir un climat positif, évidemment en combinaison avec un résultat de qualité. Il n'y a pas de stricte hiérarchie chez nous. Il y a toujours de la place pour la concertation et la participation. Et ce, dans les deux sens entre l'employeur et l'employé. C'est, pour moi, une évidence.“