naar top
Menu
Logo Print

UNE CHEVROLET CAPTIVA NE DEMARRE
PLUS APRES DEMONTAGE DES INJECTEURS

Valves d'injecteur bloquees

Notre spécialiste en diagnostic a récemment eu un garagiste en ligne au sujet d'une Chevrolet Captiva 2.2D de 2013. Après avoir démonté les injecteurs pour effectuer une autre réparation, le moteur refusait de démarrer. Plusieurs solutions avaient déjà été tentées, mais sans résultat.


DIAGNOSTIC

Avant d'appeler l'assistance Sergoyne, le garage a vérifié le système d'injection du moteur de cette Chevrolet Captiva 2.2D (120 kW) de 2013, et les conditions d'utilisation à respecter pour que le moteur puisse démarrer. Les données techniques indiquaient que la voiture était équipée d'un système DFP-1 common rail de Delphi. Cela implique que la gestion du moteur doit répondre aux conditions suivantes pour pouvoir démarrer:

  • signal arbre à cames et vilebrequin (+ synchronisation);
  • pression sur rail d'au moins 200 bars pendant la phase de démarrage.

Gestion moteur

Un problème avec le signal de l'arbre à cames ou du vilebrequin indiquerait une panne dans l'ECU du moteur, ce qui n'était pas le cas. Pour s'assurer que la pression sur le rail était suffisante pendant la phase de démarrage, le technicien devait suivre en lecture les paramètres de pression du rail pendant qu'il demandait le démarrage du moteur. Les résultats ont montré que la pression était bien supérieure à 200 bars. Toutes les conditions étaient donc remplies pour démarrer le moteur et l'ECU pouvait activer les atomiseurs. Alors pourquoi donc ce moteur refusait-il de démarrer?


LES VALVES DES INJECTEURS SONT BLOQUEES

Cause

Il arrive souvent sur ce type d'atomiseur que les valves des injecteurs common rail de Delphi restent bloquées. Pendant le démontage, de l'air entre dans les conduites où circule le carburant. L'humidité dans l'air est à l'origine du blocage. Sur cette Chevrolet Captiva, les injecteurs étaient bien activés par l'ordinateur de bord mais les valves étant bloquées, il n'y avait aucune injection. Et le moteur ne pouvait donc pas démarrer.


PROCEDURE DE PURGE

La ligne Sergoyne a fourni au client la bonne procédure à suivre pour purger le moteur: purger la partie basse pression, purger jusqu'à la pompe haute pression, débloquer la valve de régulation du volume et débrancher les conduites haute pression et les câbles des injecteurs.


Redémarrer le véhicule

Après cette procédure, le véhicule a été redémarré jusqu'à ce que le carburant arrive, les conduites haute pression ont été rebranchées et le véhicule a été redémarré sans que les injecteurs soient branchés avant de les remettre en position et de faire encore redémarrer le véhicule.


Débloquer les valves des injecteurs

Afin de débloquer les valves des injecteurs,on conseille de redémarrer le véhicule avec un régulateur de débit VCV débranché. Au repos, sur ce système Delphi, il est en position ouverte ce qui pousse le système en pression de rail maximale lorsque le régulateur est débranché. Un petit truc qu'on a tendance à oublier sur ce type de véhicule. On peut alors entendre des cliquetis.


Essai

Dans la dernière phase, le moteur a été redémarré avec le régulateur de débit VCV branché, et pendant l'essai sur route, la dernière valve des injecteurs s'est débloquée. La voiture, qui avait été amenée au garage suite à une perte d'huile pour ensuite refuser catégoriquement de démarrer, a donc pu être livrée au client en état de marche. ?

RETOURNER MON FAVORI