naar top
Menu
Logo Print

LES HYPERSPECIALISTES DE PITSS REPARENT LES DEGATS COSMETIQUES DANS LA JOURNEE

Un atelier one-day-repair par l'entreprise de carrosserie Lakk à Bruges

Dans notre numéro CarFix 83 - octobre 2015 - nous vous avions présenté l'entreprise de carrosserie Lakk et son ambitieux gérant Jan Nuwel. Depuis le début du mois, ce dernier a inauguré sur le site de Lakk un tout nouvel atelier 'one-day-repair'. Pitss - au style parfaitement reconnaissable de Lakk - apporte une réponse au nombre en baisse de gros dégâts de carrosserie et cible essentiellement les dégâts dits cosmétiques pouvant souvent être réparés dans la journée. Pitss dispose pour cela de deux zones 'all-in-one' pour la réparation ciblée, de quatre zones de réparation et d'un étage complet réservé à la réparation des jantes.

Le tout nouveau bâtiment de Pitss se trouve juste 
devant l’infrastructure existante de la carrosserie LakkETUDE DE MARCHE ET RECHERCHE

Jan Nuwel n'a pas imaginé son concept Pitss du jour au lendemain, bien au contraire. Le gérant suit toujours de très près les avancées dans le secteur et s'applique à savoir ce que son groupe-cible attend de lui. “Ce n'est un secret pour personne: dans le secteur automobile, tout tourne surtout autour des outils technologiques de pointe", explique Jan Nuwel. “Les systèmes d'assistance à la conduite rendent la conduite plus sûre et réduisent le nombre d'accidents et de dommages occasionnés par des collisions. Le carrossier classique se retrouve avec moins de déclarations de dégâts." Ce volume de travail en baisse - et le fait que la superficie de la carrosserie Lakk impliquait une solide perte de temps quand il fallait déplacer les véhicules - a convaincu le gérant de s'intéresser à de nouveaux concepts. “Tant que la voiture autonome ne peut pas (encore) contourner tous les obstacles de manière sûre, les dégâts cosmétiques feront partie de notre réalité. Je me suis rendu à l'étranger pour visiter plusieurs centres smart repair qui ont affiné leur concept depuis des années déjà dans ce sens. Lorsque je suis rentré, j'étais décidé à ouvrir un 'one-day-repair shop', mais à le faire vite et bien. Ce qui a fait que beaucoup m'ont pris pour un fou … Des collègues me voyaient déjà droit dans le mur et m'ont conseillé de reporter ce projet plutôt aventureux."

TESTS ET PEAUFINAGE

La volonté d'entreprendre nous pousse vers l'inconnu, si bien que, cinq ans plus tard, Jan Nuwel débutait une phase de test. “Dans notre atelier carrosserie, nous avons commencé à tester, apprendre et peaufiner des techniques de smart repair. Cela s'est bien passé, mais notre bâtiment ne nous permettait pas d'être assez efficaces. Le manque de places nous contraignait à déplacer constamment les véhicules, ce qui nous faisait perdre beaucoup de temps. Il nous fallait donc un nouveau bâtiment sur mesure pour notre nouvelle activité."

 INFRASTRUCTURE

Le nouveau bâtiment - qui abrite un atelier de 1.000 m² - a donc été réalisé entièrement sur mesure selon les exigences de Jan Nuwel: “Avant que les travaux de construction ne débutent, nous avons listé les équipements et les zones dont nous avions besoin. Dès que tout a été bien clair, les plans et aménagements ont prévus pour y correspondre."

Le tout nouveau bâtiment de Pitss se trouve juste 
devant l’infrastructure existante de la carrosserie Lakk

Dégâts cosmétiquesPitss

Bien à l'abri derrière ses six volets Pitss, on découvre deux zones all-in-one et quatre zones de réparation générale. “Dans les deux zones spot repair, nous disposons de tout le matériel nécessaire: ponts, systèmes de séchage à infrarouges & UV, air comprimé, zone de peinture, … Nous avons aussi un labo de peinture juste à côté où nous effectuons des tests avec notre fournisseur de peintures." Les quatre zones de réparation générale sont réservées aux autres travaux. “Dans les zones de réparation générale, nous nous chargeons des réparations à l'intérieur et des vitres du véhicule, ainsi que du dent repair."

 

Pitts

Réparation des jantes

Derrière les quatre zones de réparation, un escalier - et un lift pour le matériel pouvant soulever une demi-tonne - conduit à l'étage, espace entièrement consacré à la réparation des jantes. “La réparation des jantes est une discipline à part entière", ajoute le gérant de Pitss. “Il s'agit aussi d'un marché dynamique où l'on voit émerger de plus en plus de géométries complexes et de variations de couleurs. Beaucoup se lancent sur ce marché, mais pas forcément pour effectuer des réparations, ce qui se fait plus rarement. Les délais d'attente et la qualité des réparations parfois nous ont confortés dans ce sens. Nous avons décidé de proposer un service de réparation de jantes. Pendant sept mois, nous avons travaillé pour ajuster le flux de travail, les techniques et les machines entre elles." Dans le département de réparation des jantes, nous avons un démonte-pneus, une machine d'équilibrage, une cabine de peinture, un banc de soudage et une machine CNC. Les pièces maîtresses de la section jantes de Pitss, ce sont les installations pour décaper la peinture des jantes, et la ligne de peinture complète, avec four. 

Ecologie

Pitss
L’espace pour la réparation des jantes de Pitss utilise même une machine CNC professionnelle

Lors de la réalisation des plans, l'environnement n'a pas été oublié. “Nous avons une installation avec couplage force-chaleur, avec un moteur au gaz qui produit la chaleur et l'électricité. Nous avons aussi installé un système d'épuration des eaux qui nettoie le liquide qui s'écoule du système de décapage, avant qu'il ne parte dans les égouts."

Drive-in

Un système de drive-in a été aménagé pour pouvoir effectuer l'inspection et/ou l'expertise sur le pont avec tunnel de lumière, et ce dès que la voiture arrive. Lorsque nous livrons la voiture réparée, nous utilisons aussi cet espace. “Chez Pitss, c'est comme si vous vous arrêtiez au 'pitstop'", explique Jan Nuwel. “Pendant que le client déguste son café dans la salle d'attente, nos experts réparent les rayures, les bosses, les tableaux de bord, les vitres, les sièges, … Cela dit, on constate que les clients y restent de moins en moins. Les gens n'ont plus
le temps d'attendre simplement et repartent travailler,
faire des courses ou chipoter ailleurs pendant la réparation." 

PERSONNEL

Trouver du personnel pour travailler dans les secteurs techniques comme la carrosserie est souvent une mission proche du calvaire. Mais pas pour Pitss, dont le gérant a une vision bien à lui de la problématique de l'emploi.

Spécialisation

Pitss“Pour Pitss, j'ai été pêcher ailleurs", nous dit Jan Nuwel. “Je ciblais des fonctions spécialisées pour occuper un nouvel environnement technique, où l'état d'esprit du carrossier classique (bien gérer la réparation globale) avait moins sa place. Si vous êtes assez enthousiaste à l'idée de travailler, nous pouvons vous proposer une formation très ciblée en fonction de la tâche spécifique que nous vous attribuerons chez Pitss. J'ai fait appel au personnel qui avant effectué les tests avec moi et qui s'était appliqué à affiner les techniques. Les cours à l'étranger ont permis de compléter les connaissances et le savoir-faire déjà acquis."

Un métier à l'honneur

Selon Jan Nuwel, se plaindre d'un manque de personnel qualifié n'est rien d'autre qu'une perte de temps. Il appelle d'ailleurs le secteur à réagir: “Mettez les métiers techniques à l'honneur. Un poste d'employé n'a plus autant d'attrait qu'autrefois. La méli-mélo administratif, la gestion des plaintes et des exigences au rythme de l'évolution du comportement du client, les organisations
complexes, … En atelier, ces contraintes ne vous concernent en général pas et
vous pouvez juste travailler."

NOIR, BLANC ET ROUGE 

Les couleurs de Lakk - des lignes épurées, jouant sur un contraste entre noir/blanc et rouge pour représenter la passion - sont les mêmes que celles choisies pour Pitss. “Le nouveau bâtiment dispose des caractéristiques que l'on retrouve dans notre carrosserie traditionnelle. A l'instar du carwash de Lakk qui porte les mêmes couleurs, le compresseur dans le bâtiment de Lakk par exemple a été entièrement habillé de rouge. Pour les couleurs et le style, nous veillons à bien faire les choses." Les travailleurs aussi - puisqu'ils font partie de l'entreprise - doivent respecter nos couleurs. “Ils reçoivent leurs tenues de travail confortables aux couleurs de la maison. Cela renforce l'appartenance au groupe et les motive à soigner leur apparence pour le 'look & feel' de l'entreprise."

POUSSES PAR LA PERFECTION 

PitssTout comme c'est le cas pour sa carrosserie traditionnelle - avec qui Pitss partage le poste d'administration centralisé - le gérant Jan Nuwel est passionné par son 'one-day-repairshop' et recherche la perfection.
“Nos clients sont autant d'ambassadeurs pour nous", déclare-t-il avec conviction. “Les réparations que nous effectuons, sont parfois de vraies œuvres d'art et un travail de cette qualité ne passe pas inaperçu. Le bouche à oreille reste essentiel dans notre secteur. Nous nous employons, mes travailleurs et moi, à faire les meilleures réparations.
Qu'il s'agisse d'une déchirure dans un siège en cuir, d'un éclat dans le pare-brise, d'un coup dans le tableau de bord ou d'un coup ou d'une griffe dans la carrosserie, … notre devise sera de faire une réparation parfaite."