naar top
Menu
Logo Print
29/03/2018 - BABETTE SOETAERT

LE DIAGNOSTIC ELECTRONIQUE RESTE ESSENTIEL POUR CHAQUE GARAGE

Une formation au diagnostic Est indispensable pour chaque collaborateur

Alertes intelligentes, mises à jour sans fil et diagnostic envoyé à distance, voilà autant de termes auxquels notre oreille s'est familiarisée avec l'apparition de marques automobiles telles que Tesla. Reste à savoir quand ces technologies arriveront dans le garage moyen. Une enquête révèle en effet qu'il n'est pas simple d'établir le bon diagnostic avec les équipements de diagnostic actuels. Une bonne formation, un soutien adéquat et un équipement ad hoc peuvent y remédier.


Delphi

DIAGNOSTIC A DISTANCE

L'électronique a entraîné une révolution dans la manière dont les véhicules fonctionnent, sont entretenus et sont réparés. Un contrôle visuel et une bonne connaissance professionnelle ne suffisent plus pour pouvoir établir un diagnostic fondé. Le diagnostic à distance est un terme auquel les garagistes sont de plus en plus confrontés. Les marques comme Tesla, Volvo et Audi ne jurent que par cette méthode de diagnostic mais celle-ci suscite encore peu d'enthousiasme dans le garage moyen.

 

 

Proactif

Pourtant, cette méthode peut offrir des avantages au client et faciliter la recherche de problème dans l'atelier. En effet, le diagnostic à distance peut être utilisé de manière proactive. Ainsi, le chauffeur peut être informé à temps que son véhicule a besoin d'un entretien ou recevoir une alerte à distance pour lui signaler un problème grave potentiel avec sa voiture. De plus, le garage sait à l'avance où se situe le problème et il doit y consacrer moins de temps dans l'atelier. Aujourd'hui, le diagnostic à distance n'en est encore qu'àses débuts mais des experts prévoient qu'à l'avenir, 80% des diagnostics actuels pourront être établis de cette manière et envoyés via le net.

Adresses ip

De plus, on voit aujourd'hui qu'avec les futurs modèles des marques BMW, Mercedes, Volvo et Audi, il ne faudra plus du tout d'interfacede diagnostic pour pouvoir communiquer avec les véhicules. Ceux-ci ont une adresse IP et pourront être abordés 100% sans fil à l'avenir. Cela signifie que le marché des interfaces de diagnostic va très probablement disparaître et qu'il ne restera plus que les logiciels.

PIEGES

Wurth

Perfectionnement

Alors que la liste des systèmes à diagnostiquer augmente chaque jour, il faut encore 'se débrouiller' avec les équipements et méthodes de diagnostic actuels. Pour une réparation précise et efficace, il est indispensable de connaître et de comprendre les systèmes électroniques d'aujourd'hui. Toutefois, la diffusion de cette connaissance reste un problème. En effet, beaucoup de collaborateurs de garage ne possèdent pas la formation adéquate pour pouvoir établir le bon diagnostic. Les formations sont souvent qualifiées de perte de temps mais si le diagnostic d'une voiture prend plus de temps que la réparation proprement dite, il y a de quoi revoir ce jugement. Le perfectionnement est donc un must, surtout avec l'évolution rapide de la technologie actuelle. Pour ce faire, il existe par exemple le nouvel API-Drive. Ce concept contient divers modules dont une formation poussée sur le plan technique ainsi que des conseils et astuces pour utiliser encore plus efficacement les outils de diagnostic tels que le multimètre et l'oscilloscope.

Regroupement

Un autre 'piège' dans l'établissement de diagnostic est que divers constructeurs sont en train de lancer leurs propres techniques si bien que les appareils universels ont plus de mal ou ne pourront plus utiliser que le logiciel acheté auprès des marques. Le risque est alors que les petits acteurs disparaissent. Au final, cela peut entraîner un regroupement de (petits) concessionnaires indépendants. Dans ces situations, le pas vers un diagnostic multi-marque est plus vite franchi, ce qui risque de compromettre la précision.

Remote et pass-thru

Modis Edge

Aujourd'hui, on voit de plus en plus de marques qui veulent programmer à distance les appareils de commande du véhicule (comme le fait déjà Tesla). Cela signifie que pour plusieurs opérations, les garages indépendants (via Pass-thru) mais également les concessionnaires verront leurs heures de travail diminuer considérablement. Dans la pratique, une voiture automatisée signifie donc bienplus que l'application de la technologie de conduite automatique.

LIGNES D'ASSISTANCE

Malgré le manque de formation, le regroupement et la programmation à distance, le collaborateur de garage n'est pas tout seul. Aujourd'hui, plusieurs entreprises mettent à disposition des lignes d'assistance qui peuvent être consultées en cas de doute ou de confusion.

Hulplijn

Hotline

La 'hotline' offre une aide téléphonique au collaborateur de garage. Elle lui apporte un soutien en cas de problème dans la lecturede l'équipement de diagnostic et du logiciel. Lorsqu'il appelle une de ces lignes, le collaborateur est guidé étape par étape afin de résoudre son problème spécifique.
 

 

 

Bases de données

Outre des outils d'aide par téléphone, le collaborateur de garage peut faire appel à des bases de données telles que SureTrack. Celle-ci contient des solutions réalistes avec lesquelles les monteurs peuvent résoudre des problèmes spécifiques enfonction de la marque, du modèle, des symptômes, des codes d'erreur et du kilométrage.Il ne s'agit pas ici d'un forum ou d'un helpdesk. L'information provient de millions de bons de travail et de dizaines de milliers de techniciens qui ont déjà résolu les problèmes en question. Le monteur ne doit plus consulter Google, ce qui réduit le risque de diagnostic erroné.
 

OSCILLOSCOPE

Outre tous les équipements de diagnostic modernes actuels, un puissant outil de diagnostic reste essentiel pour chaque garage. Sans ça, l'intervention pourrait être plus longue, dangereuse ou même impossible. Analyse des erreurs, mesure des paramètres et interprétation des résultats font partie de la première étape dans la résolution d'une erreur. Tout cela est uniquement possible avec un outil de diagnostic efficace, une approche structurée et un support documentaire adéquat. L'oscilloscope est toujours considéré par beaucoup d'experts comme un outil de diagnostic efficace. Toutefois, cet outil essentiel, que chaque monteur doit avoir et utiliser, déclenche souvent une véritable phobie chez les monteurs dans beaucoup de garages. Néanmoins, aucun autre outil ne peut remplacer l'oscilloscope pour étudier les différents signaux dans un processus de diagnostic.

SOUTIEN EUROPEEN

Fin de l'année dernière, la Commission Européenne a exprimé son soutien pour le maintien des tests de diagnostic dans les véhicules de demain. Ce soutien offre une perspective aux garages et leur assure un accès aux données depuis et vers la voiture. Cela favorise le marché libre dans le secteur de l'entretien et de la réparation ainsi que le libre choix du consommateur. Toutefois, la Commission Européenne doit encore clarifier beaucoup de choses avant que ces règlements puissent être appliqués. Il faut entre autres plus de clarté concernant l'accessibilité des données du véhicule et surtout sur la manière de la garantir. L'unanimité de la Commission Européenne devra encore être répétée au Parlement et au Conseil. Pour l'instant, on attend donc l'approbation de ces deux instances pour clarifier tout cela.
 

EN RESUMEDiagnose

La formation reste indispensable. Sans des connaissance ciblées, il est quasiment impossible d'établir des diagnostics de manière rapide et efficace. De plus, le fait de prévoir des formations de personnel fait gagner de l'argent et du temps, aussi bien au client qu'au garage. Tout le monde y gagne, donc. Les lignes d'assistance complètent parfaitement les formations et favorisent l'efficacité. Plus il y a de problèmes signalés, plus cela profite aux collaborateurs. Pour l'instant, le diagnostic à distance est uniquement réservé à une poignée de marques et doit encore être élaboré de manière détaillée avant de pouvoir être implémenté. Entre-temps, il reste important d'utiliser les équipements de diagnostic actuels de manière optimale pour se préparer au progrès technologique de demain. 
 

Merci à:

  • Dirk Lampaert - Doyen Auto Benelux
  • Geert Janssens - WOW!
  • Guy Vergeylen - Future Automotive Solutions VGL Equipment
  • Marc Pauwels - Van Heck Interpieces
  • Marc Sinnaeve - Stecodiag
  • Rob Blom - Snap-on Tools
  • Yannick Schutten - Delphi