naar top
Menu
Logo Print
01/02/2018 - VALERIE VERKAIN

L'INSTALLATION ELECTRIQUE EST-ELLE SUFFISAMMENT LOURDE?

ZekeringskastCAPACITÉ DE RACCORDEMENT

La puissance disponible de l'installation électrique à laquelle le point de charge est raccordé, peut constituer un facteur restrictif dans le processus de charge. Parfois, le raccordement résidentiel standard ne suffit pas pour répondre aux souhaits de l'utilisateur. D'où l'importance de connaître la puissance de votre installation électrique et de la renforcer si cela est nécessaire.

Il y a trois types différents de raccordements au réseau basse tension (= non industriel):

  • monophasé (réseau 2,230 V): puissance (W) = tension (V) x courant (A). Un raccordement résidentiel standard a typiquement un raccordement de 40 A. La puissance de ce raccordement est alors de: 230 x 40 = 9.200 W ou 9,2 kW. Un raccordement monophasé de 16 A, 20 A, 25 A, 32 A, 40 A, 50 A et 63 A est aussi possible.
  • triphasé (réseau 3,230 V): puissance (W) = 1,73 x tension (V) x courant (A). Pour l'installation typique de 32 A, la puissance est donc de: 1,73 x 230 x 32 = 12.732 W ou 12,73 kW. Des raccordements triphasés de 20 A, 25 A, 32 A, 40 A, 50 A, 63 A, 80 A et 100 A sont aussi possibles.
  • triphasé (réseau 3N, 400 V): puissance (W) = 1,73 x tension (V) x courant (A). Pour l'installation typique de 25 A, la puissance est donc de: 1,73 x 400 x 25 = 17.300 W ou 17,3 kW. Un point de raccordement de 20 A, 32 A, 40 A, 50 A, 63 A et 80 A peut toutefois tout aussi bien être réalisé.

ATTENTION À LA SIMULTANÉITÉ

Le véhicule électrique est un vrai consommateur supplémentaire. Il faut donc veiller à ce qu'il n'y ait pas trop de consommation d'électricité au même moment. Prenons l'exemple d'un raccordement résidentiel monophasé de 40 A. Il y a une puissance disponible de 9,2 kW (= 230 V x 40 A). Le véhicule est chargé à 10 A. Pendant la charge, il reste donc 30 A ou 6,9 kW pour les autres appareils électriques. En cas de consommation électrique simultanée, le disjoncteur principal risque de sauter pour cause de surcharge. Cela peut notamment être évité en:

  • chargeant délibérément la nuit (à l'aide d'un minuteur: p.ex. à partir de 1 heure du matin, le point de charge peut charger à pleine puissance);
  • prévoyant un point de charge avec une puissance moins élevée;
  • n'activant délibérément pas certains consommateurs;
  • utilisant un relais de priorité (p.ex. les consommateurs dans l'habitation sont prioritaires sur la borne de charge);
  • prévoyant une commande dynamique: la commande intelligente envoie un signal PWM en temps réel (= Pulse-Width Modulation = mode de transfert d'information numérique) au véhicule. Via ce signal PWM, une valeur de courant est codée et le véhicule sait quelle quantité de courant maximale il peut demander à quel moment au point de charge.