L'APPELLATION TROMPEUSE DE ‘ZERO EMISSION’

RUBRIQUE - FERRE BEYENS, ANALYSTE/JOURNALISTE AUTOMOBILE

Ferre BeyensIl y a quatre ans, CarFix publiait les chiffres de l'agence allemande pour l'environnement concernant l'évolution de sa publication ‘Emissionen und maßnahmenanalyse, Feinstaub 2000-2020’. Fait marquant: les émissions de particules de diesel avaient diminué de 90% en 15 ans. Par ailleurs, en 2015, les émissions de particules (PM10) des voitures et camions diesel en Allemagne s'élevaient à 6,82 kilotonnes, soit quatre fois moins que les 22 kt produites la même année suite à l'usure des pneus et des freins. Et beaucoup moins que les 127,12 kt provoquées par le chauffage domestique, l'industrie et le transport ferroviaire/maritime. On devine aisément pourquoi ces chiffres restent sous le radar des médias. Les conclusions récentes du groupe d'experts britannique sur la qualité de l'air (AQEG) confirment celles de l'agence allemande. Une fois de plus, on constate que ce n'est pas le diesel, éternel bouc émissaire, qui constitue une question environnementale brûlante mais plutôt les 'émissions non-exhaust'(NEE). Ce sont donc les émissions ailleurs qu'à l'échappement de tous les véhicules – quelle que soit leur technologie de propulsion – qui peuvent avoir un lourd impact sur l'environnement. Et cela comprend les véhicules ‘zéro émission’ tant applaudis ...

Vous pourrez lire l'intégralité de cet article après vous être enregistré

Répondre

Kleurenschema
Aantal tegels per rij
Beeldverhouding
Weergave
Hoeken afronden
0

Bienvenue chez Carfix 

Carfix utilise des cookies pour optimiser et personnaliser votre expérience utilisateur. En utilisant ce site web, vous acceptez La gestion de confidentialité et des cookies.